← Projets plus récents - Projets plus anciens →

JUCIVOL - 2016-2018

JUCIVOLJUCIVOL

Le projet JuCiVol a été initié en 2016 par l’Université de Burgos (Espagne) avec iriv conseil (France). Ce projet associe cinq pays partenaires du projet - l’Espagne, la France, l’Italie, la Slovénie et Chypre.Il s’inscrit dans le programme Erasmus +, qui permet « de renforcer les compétences de tous pour une meilleure employabilité, de soutenir l'innovation au sein établissements et organismes d'éducation et de formation et leur internationalisation, de promouvoir une utilisation transparente et cohérente au niveau européen des outils de reconnaissance et de validation compétences, de favoriser la coopération entre pays européens et non-européens. » Il répond à l’esprit de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, dans l’Année européenne du bénévolat 2011 et dans l’’Année européenne de la citoyenneté 2013. Le taux de bénévoles chez les jeunes de 18 à 35 ans est de 21,3% en 2016 (source: www.associations.gouv.fr/) et n’a cessé de croître depuis dix ans. Le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans est de 23.7% (source: http://www.touteleurope.eu/), 16,6 % des jeunes français sont en situation de NEET (Not in Education, Employment or Training ou ni étudiant, ni employé, ni stagiaire en français) – essentiellement des jeunes peu qualifiés et issus de l’immigration qui sont les plus touchés par ce phénomène (source: http://www.actuel-rh.fr/).

Lire la suite →


Schola-un tutorat pour les éducateurs pour valoriser un bénévolat - 2016-2018

Schola-un tutorat pour les éducateurs pour valoriser un bénévolatSchola-un tutorat pour les éducateurs pour valoriser un bénévolat

Initié par le Collège Blaise Pascal (Massy, Essonne) avec iriv conseil, le projet Schola - sélectionné lors de l'appel à projet Erasmus + 2016 - réunit une équipe européenne en France, en Belgique (Karel De Grote Hogeschool, Anvers), en Italie (Université delli Studi Perugia, Pérouse), en Slovénie (ZRC-SAZU), et en Pologne (Université Jagiellonski, Cracovie). Elle a pour objet de proposer un accompagnement aux éducateurs- enseignants et professionnels travaillant dans les associations- pour valoriser l'expérience bénévole de collégiens- en termes de connaissances et de compétences acquises.

Le projet Schola a pour ambition de proposer un programme de formation pour les enseignants et éducateurs (bénévoles et salariés) dans les associations proposant des actions d’accompagnement à la scolarité, qui leur permette : d’acquérir des connaissances sur les raisons d’un échec scolaire et les stratégies mises en œuvre, aux niveaux national et européen, pour lutter contre le décrochage scolaire ; de comprendre le rôle particulier joué par les enseignants/éducateurs, au sein de la communauté éducative, entre les familles et les écoles ; d’apprendre à apprendre en insistant sur les compétences clés et les différents types d’apprentissages (formels, non formels, informels); de s’exercer à des stratégies complémentaires de l’école, par exemple basée sur une expérience associative acquise par les jeunes.

FranceAllemagneItaliePologneSlovenie

Lire la suite →


Key Tutors- former des tuteurs aux compétences clés - 2015-2017

Key Tutors- former des tuteurs aux compétences clésKey Tutors- former des tuteurs aux compétences clés

Le projet Key Tutors intègre les 8 compétences clés établies par la Commission et le Parlement européens (2006) et prend en compte les nouvelles approches qui combinent la pluralité des publics cibles et leurs besoins pour gérer les transitions du monde de l'éducation vers le monde du travail ainsi qu'une diversification des tuteurs qui ne sont pas formés à l'accueil de ces publics.

FranceEspagneFinlandeLituaniePologne

Lire la suite →


Di&Di- promouvoir la diversité en luttant contre les discriminations - 2013-2015

Di&Di- promouvoir la diversité en luttant contre les discriminationsDi&Di- promouvoir la diversité en luttant contre les discriminations

Le projet Di&Di a pour objet de proposer un outil et une méthode pour accompagner deux groupes spécifiques sur le marché du travail : les jeunes diplômés et les femmes sans qualifications, les deux partageant un parcours migratoire ; les professionnels chargés de l’insertion professionnelle. Il proposera une formation pour ces publics et un accompagnement pour les formateurs/tuteurs qui tiennent compte de leurs besoins spécifiques et des obstacles particuliers rencontrés, qui valorisent leur parcours et leur permettent de préciser leur profil professionnel en fonction de critères positifs (et non d’emplois imposés).

L'innovation du projet Di & Di est de s’adresser directement aux publics avec un parcours migratoire pour les soutenir sur le marché du travail avec une diversité en termes d’âge (jeunes/adultes) et en termes de qualification. Il associe également les professionnels de l’emploi et les personnes chargés du recrutement pour leur permettre de rendre la diversité tangible sur le marché du travail.

FranceAllemagneBulgarieItalie

Lire la suite →


Success at school – SAS - 2012-2014

Success at school – SASSuccess at school – SAS

Initié par l’iriv avec l’Université de Northampton (Royaume-Uni), le projet Success at school-SAS (réussir à l’école grâce au bénévolat) est un projet européen Comenius (programme Former & Eduquer tout au long de la vie) qui associe six pays : la Bulgarie, la France , l’Italie, le Portugal, le Royaume Uni et la Slovénie. Ce projet a été classé premier de l'appel à proposition 2012 des projets Comenius. Il se propose de proposer une formation pour initier les jeunes en difficultés scolaires au bénévolat ; en s'inspirant du portfolio Vaeb qui leur permettra de valoriser les acquis de leur expérience.

Au Conseil européen de Lisbonne en 2000, les pays de l’Union européenne ont défini l’échec scolaire comme la part des jeunes de 18 à 24 ans qui ont  seulement un niveau d’éducation secondaire et ne suivent plus d’études ni aucun cursus de formation. La proportion de jeunes concernés en Europe devait être de 10% en moyenne en 2010 . En 2006, seulement 6 des 27 Etats membres ont réussi à atteindre ce niveau. La proportion est toujours de 18% en moyenne aujourd’hui soit très loin du seuil fixé par la Commission. La situation varie d’un pays à l’autre : en 2007, le pourcentage de jeunes de 18 à 24 ans concernés était de 39,2% au Portugal, 20,8% en Italie, 13,1% en France, 12,9% aux Pays-Bas, 12% en Suède.

En France, l'Observatoire des zones urbaines sensibles dans son huitième rapport souligne que les écarts en termes de chômage, de réussite scolaire ou bien de pauvreté entre les quartiers défavorisés et leurs agglomérations demeurent très préoccupants. En 2010, le taux de chômage dans les zones urbaines sensibles a atteint près de 21 %, soit le niveau le plus élevé depuis 2003.

Royaume-UniFranceBulgarieItaliePortugalSlovenie

Lire la suite →




← Projets plus récents - Projets plus anciens →